ET AGERES POTAGERES
STUDIO DE PROJET «BUENOS AIRES» encadré par Raphaëlle HONDELATTE (Hondelatte Laporte Architectes) Exploiter les modes d’habiter à Buenos Aires En association avec Delphine Courroye

Ce projet s’établit au sein de la ville de Buenos Aires, en Argentine, et plus précisément dans sa périphérie, dans la Provincia de La Matanza. Nous avons porté notre regard sur cette partie de la ville, car après analyse, elle comporte peu d’agriculture, mais à contrario énormément de bidonvilles (asentamientos): au total 156 sur les 864 de la ville. Actuellement, les médias du pays parle énormément de cette région pour son taux de pollution élevé du à son fleuve le Riachuelo, où l’on compte près de 82 000  mètres cubes de déchets industriels et toxiques. L’idée a été de proposer une solution de logements qui permettrait une production alimentaire complémentaire, pour une population vivant dans les asentamientos. Nous avons tiré parti de toutes les problématiques de ce contexte afin d’améliorer les conditions de vie. Pour cela, le point de départ du projet a été de trouver un matériau peu coûteux et facile à mettre en œuvre. Nous avons proposé un module à assembler constitué de palettes standardisées. Les plans des logements tiennent compte des modes de vie des portenos dans les maisons dites "chorizo".

Territoire d’accroche: La Matanza
Zone polluée et inondable
Nombres de logements créés: 50 logements neufs et 50 extensions de logements
Surface du logement type: 55m²
Matériau de base: la palette de transport
Nombre de palettes par logements: 550
Coût de la palette: 5 euros TTC soit 2750 e/ttc le global de palettes
Isolation: copeaux de bois
Coût au mètre cube: 10 euros TTC
Coût isolation au logement: 16.72 mètres cube soit 160 euros
Coût estimé au logement: 2910euros TTC uniquement pour la structure de base

Implantation dans l'asentimentos

plan masse

Vue aérienne de l'asentimientos

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now