FERME PEDAGOGIQUE:Point d’amorce d’un parcours initiatique à l’agriculture dans les communes de Rezé et Bouguenais

PROJET DE FIN D’ETUDE-STUDIO DE PROJET «FIGURES CONSTRUIRES» ENCADRE PAR MATTHIEU GERMOND (co-gérant à TACT architectes)

Le territoire abordé se caractérise par sa géographie et son entité structurante qu’est le Ruisseau de la Jaguère. Limite géographique et administrative des communes de Bouguenais et Rezé. Le projet doit faire référence et interpeller cet objet du paysage.  Les objectifs sont à la fois d’obtenir un projet individuel et d’en définir le programme qui réponde à différents enjeux liés à l’agriculture: 

Rezé fait partie de l’agglomération nantaise. La commune a  construit son identité à partir d’une économie rurale et agricole avant de devenir des zones périurbaines. Elle a connu une urbanisation accélérée grâce à son emplacement stratégique en bord de Loire, proches du centre ville de Nantes mais aussi par le biais  de  l’implantation de l’aéroport sur la commune de Bouguenais, commune limitrophe.

La ville de Rezé s’est étendue du Nord au Sud, reculant la ruralité et la campagne au Sud le long du périphérique. La commune est en effet quasiment totalement urbanisée, les paysages ruraux se sont estompés. On trouve principalement des zones maraîchères et viticoles. En revanche la commune de Rezé détient une richesse hydraulique importante. En un siècle, 60% des  zones humides de l’agglomération nantaises ont disparu, en raison d’une urbanisation incontrôlée, de l’agriculture intensive ou encore d’installations hydrauliques non adaptées. Aujourd‘hui on observe 250 km de cours d’eau et 9500 hectares de zones  humides. La ville de Rezé souhaite rendre visible ces espaces naturels, et protéger les vallées et cours d’eau Elle les met en valeur en proposant des aménagements de promenade autour de l’eau: «Les bords de Sèvre», «Les promenades de l’Ilette», «La promenade du Jaunais», «La vallée de La Jaguère», cette dernière nous concernant.

Rezé, de part son urbanisation, a donc vu naître beaucoup d’équipements, et principalement des écoles et des équipements sportifs. Ainsi, nous constatons un fort attrait à l’éducation et une population jeune (1/4 de la population a moins de 20 ans). D’après cette première approche, il est alors important de redonner sens à l’agriculture vis-à-vis de ces nouvelles générations. Ainsi, l’implantation d’une ferme pédagogique dans ce milieu urbain semblerait être une porte d’entrée à une redécouverte de l’agriculture. 


 Elle sera le témoin du passé agricole de la ville de Rezé et développera une activité d’insertion auprès des jeunes des foyers d’action éducative. Cette ferme sera un  produit d’appel et de communication de l’agriculture.


La ferme pédagogique, située au Nord de Rezé réintroduit l’agriculture à proximité du centre de la ville et des écoles (voir figure commune). L’idée est de redonner, par son emplacement, une place à l’agriculture en milieu urbain, tout en s’inscrivant dans le paysage rivulaire de la Jaguère. Il s’agit d’un espace d’articulation entre les deux communes : la rue Croix Médard est un des liens construits, et rend ce lieu facilement accessible. Il s’agit d’un espace très sauvage, boisé, laissé en friche. L’implantation de la ferme à cet endroit permettra une préservation, une revalorisation et un entretien de ces espaces.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now